Vous ne pouvez pas vivre une journée parfaite sans faire quelque chose pour quelqu’un qui ne pourra jamais vous rendre… ce que vous avez fait. – John Wooden

Nous recevons d’innombrables cadeaux tangibles et non tangibles du monde qui nous entoure. Que ce soit de nos parents, professeurs, collègues, un étranger dans le bus, nous nous trouvons souvent en position de recevoir des cadeaux que nous ne pourrons jamais rendre – mais seulement payer en avance. Aujourd’hui, pensez à quelqu’un dont vous avez reçu mais à qui vous ne pouvez rendre directement. Approfondissez la texture de votre appréciation en décrivant par écrit votre relation et votre rencontre avec cette personne. Puis faites aujourd’hui quelque chose de spécial pour honorer les cadeaux reçus. Si possible, vous pouvez peut-être téléphoner à cette personne, ou lui écrire une lettre de remerciement. Ou alors, vous pouvez seulement faire quelque chose de gentil pour quelqu’un d’autre qui ne pourra pas vous le rendre, et dédier en silence ce geste à celui ou celle qui a touché votre vie de la même façon inconditionnelle. Pour votre inspiration, si vous comprenez l’anglais, voici une vidéo profonde où Julio Olalla partage l’histoire d’une rencontre déterminante dans la vie de son père dans les années 30, rencontre qui changea fondamentalement sa compréhension de la gratitude.
Dans cette vidéo, l’auteur raconte une histoire sur son père qui a donné du pain à une femme et été reconnu par elle des années plus tard. La gratitude permet de vivre satisfait, d’apprécier les choses simples, de ne pas croire qu’on a droit à mais de dire plutôt merci.

Reprendre le défi à J1
Pour voir tous les articles sur le défi de la gratitude, cliquez sur Accueil en haut de cette page.

Partagez cet article Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail